top of page

Critique : L'Employée du mois, de Véronique Jadin

Ketchup et aliénation

© Velvet Films

Le premier long-métrage de Véronique Jadin ne se prend pas au sérieux et nous invite à faire de même. Surfant sur toutes les strates du troisième degré, il aborde le féminisme avec une absurdité presque irrévérencieuse.


Au premier abord, l’histoire d’Inès, employée modèle et multi-tâches, peut nous laisser perplexe. Le personnage campé par Jasmina Douieb est la seule femme salariée d’une entreprise de vente en gros de produits de nettoyage, EcoCleanPro. Bien qu’elle soit plus compétente que ses collègues masculins - une brochette d’assistés à la misogynie primaire - elle est la seule à ne jamais être augmentée. Comme Mélody (Laetitia Mampaka), la stagiaire, nous débarquons dans cet univers, effarés par le sexisme structurel de l’entreprise

et par l’aliénation d’Inès qui ose à peine revendiquer ses droits.


Si l’histoire s’arrêtait là, cette comédie serait un échec tant les personnages semblent au départ bien trop caricaturaux pour être crédibles. Sans nuances ni épaisseur, bien qu’incarnée par un casting de célébrités belges (Peter Van den Begin, Laurence Bibot, Alex Vizorek, Christophe Bourdon et Achille Ridolfi), l'équipe d’EcoCleanPro peut assez vite lasser. On se demande même comment ce sujet peut être abordé avec si peu de finesse.


Puis le twist arrive et le film bascule d’un genre à un autre: virant à la comédie noire et déjantée, il se joue de lui-même et tout fait sens, ou presque. Après avoir tué leur patron par accident, Inès et Mélody se transforment en un duo meurtrier, malgré elles. En assumant une absurdité poussée à son paroxysme, le film gagne en intérêt. Il relève du gore et d’un magasin de farces et attrapes, d’un univers de bande dessinée qui prendrait vie sous nos yeux. C’est une proposition qui ne fera peut-être pas l’unanimité mais qui a le mérite d’explorer le féminisme de manière décalée tout en s'adressant à un large public.



RÉALISÉ PAR : VÉRONIQUE JADIN

AVEC : JASMINA DOUIEB, LAETITIA MAMPAKA, PETER VAN DEN BEGIN, LAURENCE BIBOT PAYS : BELGIQUE DURÉE : 78 MINUTES

SORTIE : LE 29 MARS




Comments


bottom of page