top of page

Flashback : Zatoïchi, le masseur aveugle de Kenji Misumi

© The Jokers

Le cinéaste Kenji Misumi (1921-1975) n’a pas la place qu’il mérite dans le panthéon du cinéma japonais. Mort à cinquante-quatre ans, il a laissé derrière lui plus d’une soixantaine de films, s’inscrivant en particulier dans le chanbara (récit de sabre). Il est également à l’origine de deux séries qui ont acquis avec le temps un statut culte dans le petit milieu des aficionados de séries B japonaise : la saga des Baby Cart et celle des Zatoïchi. Le masseur aveugle ouvre assez royalement cette dernière qui compte pas moins de vingt-six films, dont cinq réalisés par Misumi.


Dans cette première aventure, le masseur aveugle et errant Zatoïchi (Shintarō Katsu) est moqué par ses pairs yakuzas. Se révélant un sabreur exceptionnel, il est malgré tout engagé par leur parrain pour participer à une guerre de gang. Or, le vagabond exècre la violence et plus généralement la vénalité des hommes qui l’entourent. Le long-métrage montre une société gangrénée par le droit du plus fort et bourrée de vices (tromperie, lâcheté, avarice…) ; il explore aussi, assez frontalement, le sort des femmes qu’on tue ou qu’on monnaie. Le face à face entre Zatoïchi et le samouraï Hirate, construit tout au long du film, est la rencontre impossible entre deux épéistes, un idéaliste et un cynique ; voués à l’amitié, ils devront pourtant s’affronter jusqu’à la mort.


La réalisation de Misumi est impressionnante de maîtrise avec ses cadres fixes où le mouvement naît des environnements et crée du sens visuel. Sa touche personnelle est une certaine brusquerie dramatique, des zooms ou des dézooms rapides, recentrages brutaux pour marquer un effet de surprise ou de gêne. Ce mélange de classicisme et de stylisme fait de Zatoïchi : le masseur aveugle un excellent chanbara, aux ressorts narratifs inattendus et une réflexion sur la nature sombre des instincts humains.


Zatoïchi : le masseur aveugle et trois autres films (Tuer, Le sabre, La lame diabolique) de Kenji Misumi ressortent en coffret chez The Jokers. 


RÉALISÉ PAR : KENJI MISUMI

AVEC : SHINTRŌ KATSU, SHIGERU AMACHI, MANABU MORITA

PAYS : JAPON

DURÉE : 96 MINUTES


Comments


bottom of page