top of page

Magritte 2023 - Et voici les lauréats !

Dernière mise à jour : 6 mars 2023

Grand rendez-vous du cinéma belge francophone, les Magritte du Cinéma sont de retour en 2023 pour une édition haute en couleurs !


Envie de découvrir les lauréats en direct ? Rendez-vous dans ces colonnes dès ce soir 👇

Patrick Ridremont, après un départ en saccadé, est notre hôte pour ce soir.


Et d'emblée, on débute avec le Magritte de la meilleure Photographie, qui est remporté par Frank van den Eeden pour Close! Et fast-forward, c'est également Eve Martin qui remporte le Magritte des meilleurs décors pour Close également !

Retrouvez notre critique ici, ainsi que l'interview du réalisateur Lukas Dhont



Ensuite, le Magritte pour les meilleurs costumes va à Prunelle Rulens pour Rien à foutre (et cœur sur ce film, en passant). On enchaîne avec le meilleur montage pour Nicolas Rumpl, également sur Rien à foutre !


Magritte du meilleur son va à Animals ! Un film impressionnant, qui a beaucoup divisé la rédaction. Et c'est François Aubinet, Mathieu Cox, Pierre Mertens, David Vranken, Philippe Van Leer qui remportent collectivement ce Magritte.




Meilleure musique originale pour Rebel, dont on vous parlait ici. Aboubakr Bensaihi a collaboré à cette bande son avec Hannes De Meyer et Oum. Retrouvez la critique du film ici, ainsi que l'interview de Adil El Arbi ici.



Meilleur court métrage documentaire pour Jean-Benoît Ugeux avec Arbres, aux thématiques plus qu'actuelles.



Meilleur court métrage de fiction va à Ma gueule de Gregory Carnoli & Thibaut Wohlfahrt, produit par Big trouble in Little Belgium 🇧🇪



Un de nos coups de cœur, le Magritte du court métrage d'animation va à Margot Reumont pour Câline, un film touchant sur un sujet dur, mais traité avec beaucoup de douceur.



Interlude photo, musique, et petites verrines pour votre serviteur. Il faut bien tenir le coup.


Et c'est reparti ! Même si on attend un peu Patrick...


Pour le meilleur premier film, remis par Sandrine Kiberlain, c'est Rien à foutre de Emmanuel Marre et Julie Lecoustre qui remporte son troisième Magritte de la soirée !



Meilleur film flamand (la magie de la Belgique) remis par Peter van den Begin. Après une envolée lyrique de Ridremont in het Vlaams entre autre, le Magritte est remis à Close, troisième de la soirée pour le film.


On enchaîne, avec le meilleur film étranger en coproduction, et c'est l'un des grands vainqueurs des César puisqu'il s'agit de La Nuit du 12 !



Du côté du documentaire, le Magritte va à Soy Libre de Laure Portier, pour une réalisatrice émue sur scène, peut être l'une des grandes talents de demain.



Espoir masculin va à Eden Dambrine pour Close, tandis que le meilleur espoir féminin va à Sophie Breyer pour La Ruche ! Et les deux sont montés sur scène avec leur co-star, un beau geste s'il en est.



Petite pause pour le Magritte d'honneur, décerné à Agnès Jaoui, grande dame du cinéma. Décerné par nulle autre que Yolande Moreau.


Magritte du meilleur scénario est attribué à Lukas Dhont et Angel Tijssens pour Close, qui passe en tête de la soirée avec Cinq Magritte.


La soirée traîne un peu, mais le meilleur reste à venir. Car voici maintenant le Magritte de la meilleure actrice dans un second rôle, et il est à Émilie Dequenne pour Close à nouveau. Son quatrième Magritte, après 25 ans de carrière.


Magritte du meilleur acteur dans un second rôle est pour Igor Van Dessel, pour Close également. Septième prix pour le film.



On pensait le game plié, mais non, Bouli Lanners est de retour, et remporte le Magritte du meilleur réalisateur pour la troisième fois. Nobody has to know, son premier film anglophone.



Magritte de la meilleure actrice est pour Virginie Efira, pour le film Revoir Paris !



Et Magritte du meilleur acteur pour Bouli Lanners dans La nuit du 12, grand film franco-belge !



Et enfin, le clou de la soirée, le Magritte du meilleur film est attribué à Nobody has to know, de Bouli Lanners.


Une soirée et un palmarès a redécouvrir sur Auvio, et dont Surimpressions vous reparlera sans aucun doute !



留言


bottom of page