top of page

Critique : Past Lives de Celine Song

Dernière mise à jour : 22 déc. 2023

Les personnes que nous étions


© A24

C’est comme une promenade mélancolique sous une brise légère. Un geste délicat caressant quelques solitudes. Un pinceau sur le tableau de nos vies dont le trait ne se révèle qu’à la lumière d’un amour passé revenu. Ce très beau premier long métrage est un peu cela et beaucoup plus, tellement plus.   

 

Avec Past Lives (Nos vies d’avant), Celine Song embrasse en plein cœur celles et ceux qui, comme moi, peut-être comme vous, ont aimé un être à une époque où nous n’identifiions pas encore clairement nos sentiments amoureux, nous qui étions dans le flou ou dans l’insouciance, nous qui étions enfants, nous qui allions devenir des adultes affrontant d’autres brouillards, d’autres questions : suis-je bien en couple avec l’âme de ma vie ? Devrais-je l’être ? Comment le savoir ? 

 

Le synopsis : À 12 ans, Nora et Hae Sung développent un amour platonique mais les différentes ambitions de leurs parents les séparent. À 24 ans, le hasard les réunit brièvement par écrans interposés. À 36 ans, les deux sont enfin réuni·es pour se confronter à d’indispensables interrogations alors que Nora s’est, entre temps, mariée avec Arthur. Et c’est au milieu de ces questions que nous plongent subtilement et poétiquement les choix narratifs de la réalisatrice. Juste et riche d’humanité, l’interprétation de Greta Lee (Nora), Yoo Teo (Hae Sung) et John Magaro (Arthur) habite pleinement chaque hésitation, chaque mot, chaque respiration récoltée entre Séoul et New York, en passant par Toronto. 

 

Avec une inspirante économie de mouvements de caméra, quelques séquences contemplatives portées par une douce musique originale, tous nos sens s’approprient ce qui se joue entre les lignes des phrases prononcées, des doutes éloignés ou approchés, à plusieurs années d’intervalles. Past Lives nous offrent ainsi de merveilleux moments suspendus desquels nous redescendons parfois avec une larme à l’œil pour, peut-être, mieux voir ce que l’on souhaite véritablement construire au présent. 


RÉALISÉ PAR : CELINE SONG

AVEC : GRETA LEE, YOO TEO, JOHN MAGARO

PAYS : ÉTATS-UNIS

DURÉE : 106 MINUTES

SORTIE : LE 20 DÉCEMBRE

Comments


bottom of page