top of page

Critique : Juste Ciel, de Laurent Tirard

Sister Act à Vélo

© Cinéart

Voilà un tableau un peu trop idyllique : une belle abbaye perdue dans un coin de la campagne française, les pierres font comme neuves, le fond de l’air est vert… Sauf que l’hospice du coin, qui tombe en lambeaux, doit être rénové et que la mairie a misé toutes ses subventions sur une course de vélo amateur ! Ni une, ni deux, les nonnes – plus excentriques les unes que les autres – s’inscrivent et la valse des péripéties commence.


Très classique dans la structure de son récit, où règne un absurde exacerbé par des personnalités hautes en couleurs, Juste Ciel ! a pour lui une sorte de candeur bon enfant et un amour de ses personnages rafraîchissant. Chaque sœur est présentée avec ses désirs, ses folies et son histoire personnelle, forcément perchée. Le film n’est jamais meilleur que quand il franchit la frontière du rêve ou du presque-fantastique ; on appréciera en particulier la représentation du pape François Ier ou les colères de la mère supérieure.


Le cinéaste Laurent Tirard (Le Petit Nicolas, Le Discours) emprunte de manière évidente à Sister Act, succès du début des années 1990 : on retrouve la même jeune femme, outsider, qui brise les codes et fait souffler un vent de nouveauté au couvent. Il y a aussi un peu de Rocky dans les phases d’entraînement au vélo mais avec un esprit moins porté sur la réussite individuelle. Ici les sœurs veulent écarter la concurrence et elles ne manquent pas d’ingéniosité ; les passages où elles mettent des bâtons dans les roues de leurs adversaires sont d’ailleurs parmi les plus amusants. Le final est aussi surprenant, le réalisateur refusant de rester sur les rails du récit sportif traditionnel, où les gentils l’emportent finalement contre toute logique, en privilégiant une conclusion plus réaliste et l’esprit de la réconciliation générale. Mon Dieu, ça ne réinvente pas le fil à couper le beurre mais c’est un bon moment à passer en famille !



RÉALISÉ PAR : LAURENT TIRARD

AVEC : VALÉRIE BONNETON, SIDSE BABETT KNUDSEN, LOUISE MALEK

PAYS : FRANCE

DURÉE : 88 MINUTES

SORTIE : LE 8 MARS


Comentários


bottom of page