top of page

Critique : Donjons et Dragons : l'Honneur des voleurs, de Jonathan Goldstein et John Francis Dailey

À un jet de dés de la réussite

© Paramount

Adapter un univers aussi vaste que celui du jeu déjà quinquagénaire Donjons & Dragons aurait pu se solder par un nouvel échec critique, à l’instar du désastreux opus précédent, l’un des nombreux bugs de l’an 2000. Heureusement pour les fans, le duo John Francis Daley - Jonathan Goldstein réussit à tirer son épingle du jeu avec cette mouture, que l’on dirait sortie en droite ligne de l’esprit d’un maître du donjon un peu gauche mais attendrissant. À l’heure où Stranger Things a remis tout le monde du jeu de rôle à la mode, les cinéastes offrent aux initiés une aventure loufoque et drôle portée par des personnages délicieux. On ne sera ainsi pas surpris que Michelle Rodriguez, la badass woman d’Hollywood, incarne ici une barbare aussi brutale que premier degré. Ni que Regé-Jean Page, (La Chronique de Bridgerton), apparaît au détour d’une quête paré des plus beaux atours du paladin, personnage par essence champion du bien et de la vertu. En deux heures bien tapées, cet Honneur des voleurs offre une ribambelle de clins d'œil géniaux pour celles et ceux qui maîtrisent un tant soit peu l’univers, des boutades qui risquent par contre de tomber à plat chez les néophytes, qui n’y verront dès lors qu’un morne geste médiéval fantastique.


Ne vous y trompez pas, ce Donjons & Dragons cuvée 2023 ne sera probablement pas votre coup de cœur de l’année. Tantôt navrant, tantôt hilarant, le film réussit à ne pas sombrer dans le nanar sans pour autant parvenir à dépasser les clichés d’un récit très classique à l’esthétique un peu trop clinquante pour être immersive. Par contre, les nombreuses incursions chaotico-comique du monde un peu geek du jeu de rôle dans celui trop lissé du cinéma hollywoodien vous fileront à coup sûr la banane . D’autant plus si vous avez une - ou plusieurs - campagnes épiques en cours depuis quelques mois, années voire décennies.



RÉALISÉ PAR : JOHN FRANCIS DALEY & JONATHAN GOLDSTEIN

AVEC : CHRIS PINE, MICHELLE RODRIGUEZ, REGÉ-JEAN PAGE, JUSTICE SMITH

PAYS : ÉTATS-UNIS

DURÉE : 134 MINUTES

SORTIE : LE 29 MARS


Comments


bottom of page